accueil    cours      Théorie de la liaison d'un ligand à son récepteur
   partie I       partie II      partie III      partie IV  
 


I - Théorie de la liaison d'un ligand à son récepteur :

Représentation de Scatchard non linéaire.




Parfois, après avoir réalisé une expérience de saturation de la liaison à l'équilibre, et après avoir tracé le résultat selon la représentation de Scatchard, il se peut que l'on n'obtienne pas une droite, mais une courbe; très souvent semblable à celle-ci :



Représentation de Scatchard curvilinéaire



L'une des explication à cette curvilinéarité est l'existence de deux sortes de sites de liaison : un de haute affinité pour le ligand utilisé, et un autre de plus faible affinité.

Dans ce cas, l'équation 2 :


devient plus complexe car elle prend maintenant en compte les deux familles de sites de liaison : de haute affinité (H, pour High affinity) et de plus faible affinité (L, pour Low affinity) :



  • [RL] = [RL*] = concentration de (radio)ligand lié de manière spécifique
  • [L] = [L*] = concentration de (radio)ligand libre

Retour

Introduction |  I   |    II   |    III   |    IV
haut de page


Cours de biologie  |  Articles de revue  |  Études  |  Offres d'emplois  |  Pense-bête  |  Sélection de livres  |  Nouveautés livres  |  Liens  |  Forum

© 123bio.net - Tous droits réservés.