accueil  >  revues  >  Distribution subcellulaire des récepteurs du glutamate de type kaïnate
 


Distribution subcellulaire des récepteurs du glutamate de type kaïnate

Auteur : Dr. Frédéric JASKOLSKI
Adresse actuelle : MRC Centre for Synaptic Plasticity - Department of Anatomy - University of Bristol - UK.


Introduction

I - La synapse :


Le système nerveux central est organisé en couches (cortex) et noyaux qui constituent des systèmes fonctionnels interconnectés. Ces structures sont composées de deux grands types cellulaires, les neurones et les cellules gliales. Les cellules gliales constituent le tissu de soutiens et nourricier des neurones, mais sont aussi régulatrices de l'activité neuronale (Pasti et al., 2001). Les neurones conduisent, transduisent et intègrent le signal biologique nerveux.

1 - Généralités :
Le neurone est une cellule hautement compartimentée présentant à la fois une polarité fonctionnelle et morphologique. Morphologiquement, un neurone est composé de trois domaines : le corps cellulaire, l'axone et l'arborisation dendritique (). Le corps cellulaire (ou soma) est le centre métabolique du neurone. L'axone et les dendrites sont des extensions membranaires qui émanent du corps cellulaire et se projettent sur des cellules cibles (neurone, cellule musculaire, etc.…). Les neurones possèdent généralement un axone unique, pouvant atteindre 1 m de long chez l'homme, et de multiples dendrites plus courtes et beaucoup plus ramifiées (Fig 1B). L'axone génère et conduit le potentiel d'action (PA). Le PA est une dépolarisation électrique qui se propage de proche en proche par l'ouverture de canaux ioniques membranaires. Le compartiment dendritique du neurone reçoit l'information nerveuse. La transmission de l'information nerveuse entre un neurone et sa cellule cible se fait au niveau des synapses. Ces synapses peuvent se former sur des excroissances qui sont alors appelées épines (Fig 1A).

Etymologiquement, le mot synapse trouve son origine dans la fusion des mots grecs "syn" (ensemble) et "haptein" (attacher). Ainsi, la synapse est la structure macromoléculaire qui fait le lien entre deux neurones. Un lien physique, car il existe des interactions moléculaires trans-neuronales, mais surtout un lien fonctionnel car elle est le lieu privilégié de la transmission du signal interneuronal. Il y a environ 1011 neurones dans un cerveau humain qui se connectent entre eux par plus de 1014 synapses. Les jonctions synaptiques sont classées en deux grandes catégories, les synapses électriques et les synapses chimiques en fonction des modalités de transmission du signal nerveux.


page précédente - Distribution subcellulaire des récepteurs du glutamate de type kaïnate - page suivante
haut de page




Cours de biologie  |  Articles de revue  |  Études  |  Offres d'emplois  |  Pense-bête  |  Sélection de livres  |  Nouveautés livres  |  Liens  |  Forum

© 123bio.net - Tous droits réservés.