accueil  >  revues  >  la neurotensine : un peptide modèle pour l'étude de la neurotransmission
 


La neurotensine : un peptide modèle pour l'étude de la neurotransmission

Auteur : Dr. Nicole ZSÜRGER

CNRS UPR 411. Institut de Pharmacologie Moléculaire et Cellulaire. Sophia Antipolis, France.

Première partie : Présentation du peptide neurotensine :

La neurotensine fait partie de la grande famille des peptides présents et biologiquement actifs à la fois en périphérie et dans le système nerveux central (SNC). La grande variété d'effets pharmacologiques qui lui sont attribués, aussi bien au niveau central que périphérique, est corrélée à sa localisation tissulaire. Dans le SNC, la neurotensine intervient en tant que neuromodulateur, en particulier des systèmes dopaminergiques et des sécrétions hypophysaires. Elle est présente dans des noyaux associés au contrôle de grandes fonctions physiologiques : thermo-régulation, pression artérielle, comportement alimentaire ou nociception. À la périphérie, elle semble particulièrement associée aux systèmes digestif et cardiovasculaire où elle pourrait intervenir comme hormone de type paracrine et comme facteur trophique.

Nous allons voir que la neurotensine se présente comme un peptide modèle pour l'étude de la neurotransmission et des mécanismes neuroendocriniens. Elle répond à tous les critères définissant un neurotransmetteur, et en particulier sa forme maturée est libérée après une stimulation exogène, elle agit par l'intermédiaire de récepteurs spécifiques, et elle est efficacement inactivée.

Des arguments concordants permettent de penser que ce peptide pourrait être impliqué dans un certain nombre de pathologies : schizophrénie, maladie de Parkinson, obésité, cancers. Mais pour apprécier l'importance fonctionnelle de la neurotensine, de nombreuses données manquent encore, en particulier sur l'identification et la caractérisation des différents sous-types de récepteurs de la neurotensine.


Le présent exposé s'articule en trois parties :

  • Cette première partie résume les principales données de la littérature sur la neurotensine, sa synthèse, sa localisation, son ontogenèse et ses effets pharmacologiques.

  • La deuxième partie présentera la caractérisation des trois sous-types de récepteurs actuellement clonés.

  • La troisième partie, en guise de conclusion, tentera de faire le point sur les implications possibles de la neurotensine dans certains processus pathologiques et les éventuelles retombées thérapeutiques des recherches en cours.
Le sommaire regroupe le détail de ces trois parties.

haut de page
page précédente sommaire page suivante


Cours de biologie  |  Articles de revue  |  Études  |  Offres d'emplois  |  Pense-bête  |  Sélection de livres  |  Nouveautés livres  |  Liens  |  Forum

© 123bio.net - Tous droits réservés.