accueil  >  revues  >  mécanismes moléculaires de la perception olfactive
 


Les mécanismes moléculaires de la perception olfactive.

Auteur : Dr. Valéry MATARAZZO - CNRS UPR 9024 - Laboratoire de Neurobiologie - Marseille, France.

Adresse actuelle : Johns Hopkins Medical Institute - Department of Neurosciences, Baltimore, MD, USA -


A - Principales caractéristiques du système olfactif chez les vertébrés :

A3.4. les facteurs environnementaux :

Des facteurs environnementaux sont aussi connus pour agir sur les neurones olfactifs et leur neurogenèse. Par les cils olfactifs, les neurones sont directement en contact avec l'extérieur et sont, par conséquent, soumis aux agressions toxiques. Plusieurs travaux ont rapporté que l'exposition à des produits toxiques comme le Triton X-100 (Verhaagen et al., 1990), le bromure de méthyle (Schwob et al., 1995), ou bien encore les composés sulfurés (Min et al., 1994; Cancalon, 1982) induisent des lésions et par là même, augmentent le taux de neurogenèse. Un stress déclenché mécaniquement ou chimiquement sur des cellules en culture induit la différenciation des Précurseurs Neuronaux Immédiats (les cellules globulaires) en neurones olfactifs (Ferona et al., 1999).

Enfin, citons de nouveau l'olfactomedine découverte pour la première fois dans le mucus olfactif de grenouille (Snyder et al., 1991; Yokoe et Anholt, 1993). Elle présente une homologie dans sa structure primaire avec les molécules d'adhésion des cellules neuronales (N-CAM), mais sa fonction reste jusqu'à présent inconnue (Karavanich et Anholt, 1998).

Si au début des études, le lignage des neurones olfactifs pouvait paraître relativement simple (Calof et Chikaraishi, 1989), les questions posées sur cette neurogenèse, rejoignent aujourd'hui celles que soulève le développement du système nerveux central. On note d'autant plus le pouvoir de la neurogenèse à reconstituer continuellement le même réseau de neurones olfactifs sans modifier la perception d'une odeur. Nous verrons d'ailleurs plus loin dans le manuscrit l'importance du type de récepteur olfactif exprimé par un neurone pour guider l'axone vers une région précise du bulbe.
haut de page 
page précédente sommaire page suivante


Cours de biologie  |  Articles de revue  |  Études  |  Offres d'emplois  |  Pense-bête  |  Sélection de livres  |  Nouveautés livres  |  Liens  |  Forum

© 123bio.net - Tous droits réservés.